Coupe du monde de rugby 2019 : Le directeur du tournoi n’a « aucun regret » après l’annulation des deux matchs

RUGBY Alan Gilpin a pris la parole pour justifier l'annulation de deux matchs de la Coupe du monde par World Rugby 

A.L.G.

— 

Alan Gilpin ne regrette pas la décision d'annuler deux matchs du Mondial de rugby.
Alan Gilpin ne regrette pas la décision d'annuler deux matchs du Mondial de rugby. — William WEST / AFP

Alors que deux matchs de la Coupe du monde de rugby (pas réellement décisifs), France - Angleterre et Nouvelle-Zélande – Italie, ont d’ores et déjà été officiellement annulés et qu’un troisième, Japon-Ecosse, décisif celui-là, le sera peut-être prochainement, le directeur du tournoi a pris la parole.

« On savait qu’il pouvait y avoir des risques. Un typhon de cette puissance et avec un tel impact est rare à ce moment de la saison. L’idée de délocaliser les matchs de poule n’était pas dans nos plans, a déclaré Alan Gilpin. On a cherché toutes les options mais le typhon va impacter de nombreux matchs, ce qui fait beaucoup d’équipes à déloger, mais également les supporters. Pour la sécurité de tout le monde, qui a toujours été notre principale priorité, la meilleure décision est l’annulation de ces deux matchs. C’est regrettable, mais nous n’avons aucun regret. Il y a un règlement, toutes les équipes l’ont signé. »

Si les préoccupations sécuritaires de World Rugby sont évidemment louables, difficile en revanche de ne pas s’interroger de la pertinence même d’organiser un Mondial de rugby au Japon à une période où l’archipel est régulièrement touché par des typhons. Les voies de l’instance suprême du rugby sont décidément bien impénétrables…