Ballon d'Or 2019 EN DIRECT : Sans surprise, Leo Messi remporte le sixième Ballon d'Or de sa carrière... Revivez le live avec nous

BALLON D'OR Leo Messi retrouve son précieux, quatre ans après avoir remporté son dernier Ballon d'Or

Aymeric Le Gall

— 

Messi a remporté son sixième Ballon d'Or.
Messi a remporté son sixième Ballon d'Or. — FRANCK FIFE / AFP

Ballon d'Or (masculin): Leo Messi

Ballon d'Or (féminin): Megan Rapinoe

Trophée Raymond Kopa (meilleur jeune): Matthijs De Ligt

Tropée Lev Yachine (meilleur gardien): Alisson Becker

21h55: Un grand merci à toutes et à tous, vous avez été très nombreux avec nous ce soir. Je vous souhaite une bonne fin de soirée, des bisous !!! 

21h50: Bon hé bien voilà, l'affaire est dans le sac. On est tranquille jusqu'à l'année prochaine. 

21h47: Ahahah, très bon. 

 

21h45: Houps, sorry, j'avais mis Salah troisième à la place de CR7. La communauté portugaise m'attend en bas de chez moi pour me régler mon compte, je les vois. Je vais dormir au bureau, c'est mort. 

21h43: C'est reparti pour la grogne. Je suis plutôt d'accord avec lui par ailleurs. 

 

21h42: Le classement final est dévoilé

1. Leo Messi 

2. Virgil van Dijk

3. Cristiano Ronaldo

4. Sadio Mané

21h41: Ahhhhhhhhhhhhhhhh Messi qui évoque sa future retraite... On vient tous de prendre 20 piges là ! 

21h40: Je vous le fais les yeux et les oreilles fermés: « Gracias a todos... blablabla... momentos increibles... blablabla... Mi mujer, mis hijos... La vida, dios, etc. » Voilà, en gros ça donne ça. 

21h42: Attention, Dieu va prendre la parole. 

21h40: Passage de témoin avec Luka Modric qui apporte le trophée à Messi. 

 

21h40: Pas grand-chose à redire hein (malgré mes plaintes de vieux romantique tout à l'heure), c'est un monstre qu'on a sous les yeux. 

21h35: Le Barcelonais monte sur scène, on l'invite à s'assoir de dos au public afin de regarder les plus belles images de sa saison 2019. On va enfin voir un peu de foot. 

21h34: AH BEN C'EST LEO MESSI !!! 

21h33: INCROYAAAAAAAAAABLE ! Le Ballon d'Or 2019 est finalement.......

21h32: Drogba fait monter la sauce, c'est plutôt sympa. 

21h30: Allez, on se rapproche du grand moment. 

21h25: Toujours pas la moindre trace d'un tweet de félicitations de Trump pour Rapinoe. Problème de wifi à la Maison Blanche, je ne vois que ça. 

21h24: Re-pub. J'en profite pour faire une pause fraîcheur. 

21h22: Et voilà, avec dix ans de retard, le fameux selfie promis par Drogba au jeune Kyky. 

 

21h20: Allez, on poursuit la liste des nommés au Ballon d'Or masculin: 

7. Alisson Becker

6. Kylian Mbappé

5. Mohamed Salah 

21h20: Le Medef remercie chaleureusement Wendy Renard qui rappelle au monde qu'il n'y a "que le travail qui paye". 

21h15: S'en suit un petit clip avec-du-violon-pour-faire-chialer-dans-les-chaumières. Papa, maman, les copains, les copines, tout le monde est heureux pour Rapinoe. 

21h13: Championne du monde avec les Etats-Unis, la buteuse américaine est justement récompensée. Malheureusement la meilleure pote de Donald Trump n'est pas présente à Paris ce soir. 

21h11: MEGAN RAPINOE EST LE BALLON D'OR 2019 ! 

21h10: Allez, on passe à la remise du Ballon d'Or féminin. Gros billet sur Megan Rapinoe. Y'a 0 suspense là non plus, il est pour elle. Petit conseil: ne jamais m'inviter à une soirée série que j'ai déjà vu, je suis Jean-Michel Spoiler Alert. 

21h08: On revoit quelques-uns de ses plus beaux arrêts de la saison, dont un contre Messi en demi-finale de Ligue des champions. Le Barcelonais est en PLS dans la salle.

 

21h05: Le vainqueur de la Ligue des champions remercie sa famille, ses coéquipiers, tous les gens du club des Reds et, bien sûr, son pote Jésus. Enfin, son père plutôt, j'ai nommé l'immense Dieu. Grand n°8 au royaume des cieux, au passage. 

21h04: Le gagnant est Alisson Becker ! Voilà au moins un titre pour un joueur de Liverpool ce soir. C'est bon, ils peuvent reprendre l'avion, ça sert à rien de traîner pour rien à Paris. 

21h03: Voici les dix nominés >> Ter Stegen, Alisson, Arizabalaga, Szczesny, Handanovic, Onana, Lloris, Oblak, Ederson, Neuer.

21h: Ca manque d'un Edouard Baer pour présenter ça et mettre un peu le feu à la salle je trouve. 

20h58: On passe au nouveau trophée de l'année, le prix Yev Lachine, du nom d'un gardien vaguement bon dans les années 60 (Je précise pour la team second degré que c'est une vanne). 

20h53: J'en profite pour remonter le top 10. Pour le moment, ont été présentés: 

10. Riyad Mahrez

9. Bernardo Silva

8. Robert Lewandowski

20h52: Ah là aussi on a droit à des pubs ? J'étais pas prêt. 

20h50: « Le suspense est total », tente Drogba alors qu'on voit le top 10 des nommés au Ballon d'Or. Ouais, ouais Didier, bien essayé mais personne n'y crois hein. 

20h45: C'est à Mbappé de décacheter la première enveloppe. Matthijs De Ligt remporte le trophée Raymond Kopa de meilleur jeune de l'année. Il vient claquer la bise à l'attaquant parisien, comme si celui-ci était le daron de la soirée ahahah ! 

20h42: Allez là, l'anecdote de Drogba ! Je vous la refais: Après la demi-finale de Ligue des champions entre Chelsea et le Barça (le soir du fameux "Fucking disgrace" lâché par Drogba à l'arbitre du match), le buteur était tellement furax qu'il en a oublié de faire une photo avec un petit gamin alors qu'il lui avait donné sa parole. Et ce môme c'était.... tadam... Kylian Mbappé ! 

20h32: Toujours aussi classe ce Didier Drogba. L'ancien Marseillais semble avoir décidé de faire le show, il commence par vanner les gardiens de buts qu'il a « tant martyrisé » durant sa carrière et à qui il va remettre pour la première fois le trophée Lev Yachine du meilleur portier de l'année. 

20h30: Allez, prenez place, la cérémonie officielle va débuter ! 

20h28: Oui, ok, j'ai oublié Modric l'an passé. Mais vous voulez vraiment qu'on en parle ? #GrizouGate

20h25: Bon, parlons un peu foot quand même. On sait qu'il y a environ 0,00000076538929% de chance que le Ballon d'Or échappe à Messi alors que beaucoup rêve de voir un joueur de Liverpool, l'équipe frisson de la saison dernière l'emporter. Je suis de votre avis. Ca me rappelle l'époque où, pour se souvenir de qui avait gagné le trophée, on se refaisait le saison en tre potes à voix haute. « Attends, qui a gagné la Coupe du monde en 2002 ? Bah le Brésil ! Ah mais ouiiiiii c'est Ronaldo qui le gagne cette année-là  ». J'sais pas, il y avait quelque chose de sympa là-dedans. Là, depuis dix piges, la seule question c'est « Messi ou Ronaldo ? ». Super... Y'a plus de supense dans Derrick, c'est dire. 

20h20 : « Kylian, à droooooooooooooite ! »

Les photographes, cette caste à part. Les mecs sont éclatés, ils n'ont plus aucun filtre, ça se tire la bourre, ça parle comme au café du coin, zéro tenue, j'adore voir ça, c'est tout à fait fascinant ! 

 

20h18: Je suis choqué, Griezmann a daigné enlever son sarouel d'étudiant de licence 2 en lettres modernes appliquées pour mettre un costume-cravatte. Bon, il a gardé ses bolas, on ne peut pas tout avoir. 

20h16: Merci William. 

 

20h15: Colère légitime. Quel beau joueur que c'était ce Milito, miam. 

 

20h15: Alors autant le Ballon d'Or en lui même il est plutôt classe, autant cette scénographie so cheap de son arrivée à Paris, posé à l'arrache dans le coffre d'une bagnole, bof bof. 

 

20h12: Je m'étais juré de ne pas donner de lumière à ce post Twitter, mais il est tellement formidable que je ne résiste pas. #SayNoToRacism

 

20h10: Alors que Abdel Marquinhos et son frangin, le plus grand fêlé des supporters du PSG, viennent d'arriver au théâte du Châtelet. 

20h08: Bon, cette soirée nous aura au moins permis de Florian Gazan en costard. C'est un des aboutissements de ma vie. Je peux rayer ça de ma to see-list. 

20h05: Je ne vais pas vous raconter des cracks, la soirée Ballon d'Or et moi, ça fait deux. Faut dire aussi que ce partage Messi-Ronaldo, mine de rien ça a un peu mis une claque à l'excitation qu'on ressentait à l'époque quand il y avait vraiment du suspense. Ca fait peut-être vieux con, mais je maintiens: le Ballon d'Or c'était mieux avant ! 

20h02: Bon, ça reste quand même une belle soirée de broderie dans le sens où, tant que la cérémonie n'est pas officiellement lancée, c'est neaucoup de blabla. On voit les joueurs arriver au compte goutte sur le tapis rouge, c'est gé-nial. Heureusement que je ne suis pas chargé de liver la montée des marches à Cannes... 

20h: Allez hop, c'est parti les amis. De mon côté les nouilles sautées sont arrivées, la chaîne L'Equipe est sur son 31, tout est prêt pour qu'on passe une bonne soirée tous ensemble. Quelqu'un veut une coupette de champ ? 

19h30: Je vous laisse avec deux papiers Ballon d'or et on se retrouve sur les coups de 20h00. 

 

19h00: Bonsoir la famille ! Vous avez la forme, pas trop dur de se remettre du week-end ? Bon, ici on a globalement le moral, même si je ne vous cache pas que j'aurais préféré aller au ciné ce soir avec la copine, mais on a jeté la pièce pour savoir qui serait de live ce soir et... bah j'ai perdu quoi. Mais ne vous inquiétez pas, on va essayer de vous faire vivre ça de la meilleure des manières. Pro jusqu'au bout, ça va de soi. 

Saluuuuuuuuuut les pandas ! Bienvenue à toutes à tous pour cette soirée spéciale Ballon d’or 2019. Bon, ça serait mentir que de vous dire qu’on va vivre un moment placé sous le signe du suspense. Non, c’est même tout l’inverse. Sauf cataclysme, le quintuple Ballon d’or Leo Messi devrait remporter le sixième trophée de sa carrière ; reste donc à savoir qui aura la chance de soulever les autres récompenses de la soirée (trophée Raymond Kopa du meilleur jeune, Ballon d'or féminin et trophée Lev Yachine du meilleur gardien).

>> Je vous donne rendez-vous sur les coups de 19h30-20h pour lancer cette soirée.