Meurtre d'une journaliste à Malte : Sa famille veut une enquête contre le Premier ministre

ASSASSINAT Le Premier ministre a annoncé dimanche soir à la télévision qu’il allait démissionner

J.-L.D. avec AFP

— 

Portrait de Daphne Caruana brandi par les manifestants
Portrait de Daphne Caruana brandi par les manifestants — /AP/SIPA

La famille de la journaliste maltaise assassinée Daphne Caruana Galizia a demandé ce lundi à la justice de Malte d’ouvrir une enquête contre le Premier ministre Joseph Muscat, qu’elle accuse d’être intervenu pour protéger son chef de cabinet mis en cause dans l’affaire. Le Premier ministre travailliste a annoncé dimanche soir à la télévision qu’il allait démissionner après la désignation d’ici le 12 janvier de son successeur.

« Ce matin nous avons demandé à la justice, dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles concernant le Premier ministre, de mettre un terme à son implication dans l’enquête sur le meurtre et l’enquête publique », a écrit sur Twitter Paul Caruana Galizia, l’un des fils de la journaliste assassinée. Il demande en outre à la justice de placer le Premier ministre « sous enquête pour rendre publiques et préserver les preuves » dans cette affaire.

Le chef de cabinet du Premier ministre démissionne

La famille de la journaliste, tuée dans l’explosion de sa voiture piégée le 16 octobre 2017, l’opposition ainsi que des mouvements civiques accusent Joseph Muscat d’intervenir dans l’enquête, notamment pour protéger son chef de cabinet, Keith Schembri.

Keith Schembri, désigné comme le commanditaire du meurtre par un magnat inculpé dans ce dossier, et dont le nom figurait dans des enquêtes de la journaliste qui travaillait sur la corruption, a démissionné en milieu de semaine dernière, en même temps que le ministre du Tourisme, Konrad Mizzi.

Une délégation envoyée par le Parlement européen

Entendu par les enquêteurs, Keith Schembri est ressorti libre jeudi, déclenchant la colère de la famille Caruana Galizia qui a argué qu'« au moins deux témoins et de multiples indices impliquent Schembri dans l’assassinat ». Le Parlement européen a décidé d’envoyer une délégation qui doit s’assurer du respect de l’Etat de droit à La Valette.

La délégation, composée de sept personnes représentant tous les groupes politiques du Parlement européen, doit arriver ce lundi soir à Malte. Elle rencontrera, outre la famille de la journaliste tuée, des journalistes et des ONG, Joseph Muscat ainsi que le président George Vella et d’autres hauts responsables policiers et judiciaires.

Nouvelle manifestation pour faire tomber Joseph Muscat

Daphne Caruana Galizia avait creusé la partie maltaise des Panama Papers, qui révélaient l’existence au Panama de nombreux comptes offshore ouverts par des entreprises et personnalités du monde entier, et découvert des documents reliant notamment des sociétés panaméennes à Schembri et Mizzi.

Une nouvelle manifestation réclamant la démission immédiate de Joseph Muscat devait être organisée lundi soir. Les soutiens du Premier ministre ont prévu pour leur part une contre-manifestation devant les locaux du parti travailliste.