Offensive turque contre les Kurdes : La Norvège suspend toute nouvelle exportation d’armes vers Ankara

SYRIE La Turquie a lancé une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antidjihadiste, suscitant de nombreuses critiques

Manon Aublanc

— 

La Turquie a lancé une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antijihadiste, suscitant une volée de critiques internationales.
La Turquie a lancé une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antijihadiste, suscitant une volée de critiques internationales. — BULENT KILIC / AFP

Après le lancement de l’offensive militaire turque dans le nord-est de la Syrie, la Norvège, pays allié de la Turquie au sein de l’Otan, a annoncé, ce jeudi, la suspension de toute nouvelle exportation d’armements vers Ankara.

« Etant donné que la situation est complexe et change rapidement, le ministère des Affaires étrangères, par mesure de précaution, ne traitera pas de nouvelles demandes de licences d’exportation de matériels de défense et de matériels à usages multiples (…) vers la Turquie jusqu’à nouvel ordre », a déclaré Ine Eriksen Søreide, la cheffe de la diplomatie norvégienne.

La Finlande a, elle aussi, suspendu l’exportation d’armes vers la Turquie

« Nous passons maintenant en revue toutes les licences (déjà) en vigueur », a-t-elle ajouté. La Turquie a lancé mercredi une offensive contre les forces kurdes du nord-est de la Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antidjihadiste, suscitant une volée de critiques internationales.

La Finlande, qui n’est pas membre de l’Otan contrairement à la Norvège, avait également annoncé mercredi la suspension de toute nouvelle exportation d’armements vers la Turquie ou autre pays engagé dans la guerre.