Privatisation de la FDJ : Déjà un tiers de l’enveloppe réservée aux particuliers souscrite

INVESTISSEMENT La privatisation de la Français des Jeux, lancée jeudi, semble rencontrer l'intérêt du public français

20 Minutes avec AFP

— 

La privatisation de la Française des Jeux a été lancée jeudi 7 novembre 2019.
La privatisation de la Française des Jeux a été lancée jeudi 7 novembre 2019. — AFP

Un démarrage en trombe. Les particuliers ont déjà demandé pour environ 200 millions d’euros d’actions de la Française des Jeux (FDJ) dans le cadre de la privatisation de la société, soit « un tiers de la tranche » qui leur est allouée, a annoncé vendredi à l’AFP l' Agence des participations de l'Etat (APE).

Concernant les investisseurs institutionnels, « le livre d’ordres a été entièrement couvert dans les premières heures », a précisé l’APE, saluant un démarrage « très positif » de cette opération qui doit aboutir à l’entrée en Bourse le 21 novembre de la FDJ via la cession par l’Etat de 52 % du capital de l’entreprise.