« Mme Monopoly », le jeu qui alloue davantage d’argent aux femmes qu’aux hommes, bientôt en vente

JEU DE SOCIETE Hasbro s’apprête à commercialiser en France une version du « Monopoly » célébrant « les femmes qui ont défié le statu quo »

20 Minutes avec AFP

— 

Image d'illustration - Un plateau de jeu «Monopoly».
Image d'illustration - Un plateau de jeu «Monopoly». — Jeff Blackler/Shutterst/SIPA

L’homme d’affaires à haut-de-forme et moustache passe la main à sa nièce investisseuse. Une nouvelle version du Monopoly a été dévoilée mardi. Autre particularité de cette déclinaison : davantage d’argent est alloué aux femmes qu’aux hommes. « Mme Monopoly a été créée pour inspirer tout le monde, jeunes et moins jeunes, en mettant en lumière les femmes qui ont défié le statu quo », souligne le fabricant Hasbro.

Contrairement à son oncle, avide de nouvelles propriétés, « Mme Monopoly » a pour mission d’investir dans les entrepreneuses et inventeuses. Les joueurs et joueuses n’ont plus pour objectif d’acquérir des maisons ou des immeubles, mais des innovations créées par des femmes comme le WiFi ou le chauffage solaire.

Les règles prévoient que les femmes reçoivent un peu plus d’argent au début de la partie et à chaque fois qu’elles passent sur la case « départ ». Une manière symbolique de mettre en évidence et de « compenser » l’écart de salaires dans la vie réelle : aux Etats-Unis, les femmes qui travaillent à plein temps ne gagnent par exemple en moyenne que 81 % du salaire des hommes, selon le département américain du Travail.

« Si les hommes jouent bien, ils peuvent aussi gagner plus d’argent »

Que les ego masculins potentiellement prêts à crier à l’injustice se rassurent, « si les hommes jouent bien leurs cartes, ils peuvent aussi gagner plus d’argent », assure Hasbro. Autre changement : les pions habituels (voiture, fer à repasser, chaussure) sont remplacés par un cahier, un avion d’affaires ou une montre.

Cette version du jeu de société ne remplace pas la version traditionnelle qui sera toujours commercialisée. « Mme Monopoly » sera disponible à partir de mi-septembre en France et en Belgique.